Vata

PROFIL VATA

Votre esprit a du mal à se fixer. Cela fait de vous une personne assez créative et douée pour les arts sous toutes leurs formes. Vous aimez également communiquer et partager toutes ces idées avec votre entourage. D’humeur changeante, vous appréciez peu la routine et avez besoin sans cesse de renouveau, de surprises, de spontanéité. Vous êtes d’une nature amicale, généreuse, d’un tempérament pétillant et recherchez les plaisirs et le divertissement. Votre ouverture et votre curiosité vous permettent d’enregistrer rapidement beaucoup d’informations… que vous oubliez malheureusement tout aussi vite ! Vous disposez d’une grande énergie physique mais d’une faible endurance. Lorsque votre dosha est équilibré ce sont ces qualités qui ressortent : créativité, générosité, dynamisme, indépendance d’esprit. Vous devez toutefois prendre garde à ne pas laisser Vata gagner trop sur les autres doshas au risque de voir apparaître certains troubles comme insomnies, états d’anxiété, maux de tête, sécheresse de la peau ou encore une fragilité particulière des os, des ongles, des dents et des cheveux. Développé autour des trois axes fondamentaux, découvrez notre rituel de beauté et de bien-être ayurvédique adapté à votre constitution Vata…

Qu’est-ce que le dosha Vata ?

L’ayurvéda distingue 3 humeurs, doshas en sanskrit, dont se compose chaque individu et elles-mêmes recoupant les 5 éléments de la nature: Vata (l’air et l’éther), Pitta (le feu et l’eau) et Kapha (la terre et l’eau). Une bonne santé du corps et de l’esprit implique l’équilibre entre ces trois doshas. Ces derniers ne sont pas figés. Les actions de chacun et l’évolution du contexte de vie (âge, cadre de vie, hygiène de vie, situation personnelle et sociale etc.) permettent d’influencer et d’atteindre l’équilibre de nos trois humeurs ayurvédiques.

 

Les 3 doshas recoupent également les 3 saisons ayurvédiques: Vata (d’octobre à janvier), Kapha (de février à mai) et Pitta (de juin à septembre). En ce début de mois de décembre, nous nous trouvons encore dans la saison Vata, alors intéressons-nous de plus près à ce profil ayurvédique, associé au mouvement de l’air.

Les caractéristiques du dosha Vata 

Le mouvement, le changement, l’énergie et la créativité caractérisent les personnes Vata. Si cette humeur est bien équilibrée, elles sont pleines d’entrain et enthousiastes.

Leur corps est plutôt élancé et mince. Les irrégularités physiques (scoliose etc.), le visage asymétrique, la peau et les cheveux secs, une chevelure plutôt foncée, épaisse, ondulée ou frisée, les mains et les pieds froids, le sommeil léger, la digestion sensible, l’agilité, les éclats d’énergie suivis de moments de fatigue sont des traits récurrents. La perte de poids, la constipation, l’hypertension, l’arthrite, la sensation de faiblesse, l’agitation et une digestion difficile sont les signes d’un déséquilibre de l’humeur Vata. Au niveau physiologique, Vata se localise dans le gros intestin (colon, rectum), la rate et le squelette. Il est actif dans les membre inférieurs, du pelvis jusqu’aux pieds. Maintenir sa dominante équilibrée invite à prendre particulièrement soin de ces parties du corps, pour les stimuler ou les apaiser. 

Au niveau mental et émotionnel, les individus Vata recherchent lexcitation et les expériences nouvelles, peuvent se laisser aller à lauto-gratification excessive, sont sujet à la colère mais pardonnent facilement, et peuvent avoir des comportements imprévisibles, voire une tendance à léparpillement. Si lhumeur Vata est bien équilibrée, la rapidité desprit, lénergie, la flexibilité, la créativité, la prise dinitiative et la communication aisée prévalent. En cas de déséquilibre, une tendance à linquiétude, à lanxiété, à linsomnie peuvent surgir, ainsi quun sentiment de perte de contrôle et de mauvaise prise de décision.

 

L’alimentation pour les Vata 

Afin de maintenir leur ancrage et faciliter leur digestion, les personnes Vata privilégieront les aliments cuits, chauds, piquants, riches (avocat, olives, noix, noix de coco, oeufs, fromage avec modération, de brebis ou de chèvre) et sucrés (céréales cuites, tubercules, fruits cuits, noix, graines). Elles sont invitées à boire en quantité, des boissons chaudes ou à température ambiante. Les boissons gazeuses sont déconseillées, car elles contiennent trop d’air.

 

A l’inverse, les aliments froids, glacés, ou réchauffés, les boissons froides ou gazeuses, les grandes quantités de fruits et de légumes crus, les aliments trop secs (fruits secs, crackers, légumes secs), les excitants (alcool, tabac, caféine) et les aliments transformés (plats cuisinés, sucres complexes etc.) sont à éviter.

 

Les personnes Vata sont vite rassasiées, elles pourront donc faire 5 repas par jour, en mangeant à leur faim à chaque fois. 

 Les soins pour un profil Vata

La pratique quotidienne du yoga (poses longues, en profondeur, calmantes) et de la méditation, ne serait-ce que 15 minutes par jour, permet de stabiliser l’énergie vitale des Vata, souvent en dents de scie.

 

Les infusions de camomille calment le mental et facilitent le sommeil, tandis que les décoctions de gingembre réchaufferont le corps et lui apporteront l’ancrage nécessaire.

 

Les massages ou auto-massages ayurvédiques aux huiles (abhyanga) sont particulièrement recommandés aux profils Vata, dont la peau et les articulations sont souvent sèches. Une recette fait maison pour pacifier Vata inclut un mélange d’huile de sésame (2/3) et d’huile d’olive tiédie (1/3), un clou de girofle et quelques écorces d’orange. Ce mélange permet de réchauffer et de relaxer le corps, tout en stimulant l’ancrage. Quelques gouttes d’huile dans les oreilles permettent également de limiter l’hypersensibilité aux courants d’air.

 

Pour en savoir plus, nhésitez pas à consulter le livre “Le yoga ayurvédique: Un guide pratique adapté à votre dosha” (éditions KIWI, 2019).

 

Camille Deprez

Coach de développement personnel par le yoga – Yoga à domicile – Yoga au travail – Retraites au pays basque – www.yoga-seeds.com