Ayurveda

Ayurveda

L’ayurvéda : présentation d’une médecine traditionnelle indienne

Signifiant “Science de la vie” en Sanskrit, l’ayurveda est une médecine indienne datant de plus de 5000 ans. Véritable philosophie de vie, elle permet à chacun de se connaître et d’adapter son mode de vie en fonction de ses besoins fondamentaux. Basée sur l’équilibre physique et émotionnel, l’ayurveda aide à préserver la beauté, la santé et le bien-être général.

Ayurveda : Les Mahabhutas

La médecine ayurvédique considère que l’être humain fait partie intégrante du cosmos et est empreint des éléments primordiaux qui forment l’univers. Ainsi, les Mahabhutas désignent les cinq grands éléments à l’origine de l’univers et du corps humain :

  • Akasha : l’espace 
  • Vayu : l’air 
  • Agni : le feu
  • Jala : l’eau
  • Prithivi : la terre

Les Dhatus

Les Dhatus représentent la masse du corps humain, les sept tissus qui forment et qui structurent le corps humain :

  • Rasa : le plasma
  • Rakta : le tissu sanguin
  • Mamsa : les muscles
  • Meda : les tissus adipeux
  • Asthi : les poils, les cheveux, les ongles, les tissus osseux
  • Majja : les tissus nerveux et la moelle osseuse
  • Shukra : les tissus reproducteurs

Ayurveda : Les Shrotas

Les Shrotas sont les seize canaux internes qui participent aux différents processus d’assimilation et d’élimination. Le système digestif est considéré comme étant le plus grand Shrotas. Les autres, quant à eux, ne seraient visibles qu’à une échelle microscopique, voire moléculaire ou atomique.

La médecine moderne ne prend en considération que trois Shrotas :

  • anna vaha shrota : le système digestif
  • rakta vaha shrota : le système circulatoire
  • prana vaha shrota : le système respiratoire

Le bon fonctionnement des Shrotas est primordial. Leur dysfonctionnement est attribué au déséquilibre des doshas et peut entraîner certaines maladies.

Ayurveda : Les doshas

Dans l’ayurveda, les doshas représentent les trois énergies fondamentales dont l’équilibre permet de maintenir la santé :

  • Vata, l’air et l’espace : représente l’énergie cinétique
  • Pitta, le feu et l’eau : représente l’énergie de transformation
  • Kapha, l’eau et la terre : représente l’énergie de cohésion

Les doshas sont présents à différents degrés chez chaque individu et déterminent son profil physique et psychologique. Ils définissent les forces et les faiblesses de chacun afin d’établir les régimes et attitudes à observer pour maintenir l’équilibre du corps et de l’esprit.

Les différentes branches de l’ayurveda

La médecine ayurvédique se décompose en huit grandes spécialités pour cerner au mieux les problématiques de chaque individu. Ces disciplines, également nommées abyanga, se présentent ainsi :

  • Kaya Chikitsâ : il s’agit de la médecine interne. On analyse ici les relations entre le corps et l’esprit afin de trouver une méthode de soin adaptée. Les maux courants sont alors traités grâce à des massages, un ajustement de l’alimentation et l’utilisation de plantes.
  • Bala Chikitsâ : cette branche s’intéresse plus spécifiquement à la pédiatrie et aux soins apportés aux enfants et définit les traitements à prodiguer aux différentes maladies infantiles. Elle prend également en compte les soins à apporter aux mamans pour favoriser le bien-être des tout petits.
  • Graha Chikitsâ : cette discipline englobe les domaines de la psychiatrie et de la psychologie. Cette branche particulière s’intéresse à la démonologie (Bhûtavidyâ) et apporte des solutions pour se débarrasser des microbes et des mauvais esprits. Elle présente les différentes incantations, les modes d’exorcisme et les nombreuses offrandes à faire.
  • Ûrdhvanga Chikitsâ : cette approche se préoccupe des atteintes de la sphère ORL (tête, gorge, oreilles, nez…) et propose des traitements spécifiques pour guérir des maladies afférentes.
  • Çâlyâpahartrika : ce domaine cible les opérations chirurgicales et l’univers de l’obstétrique. Il définit la manière d’opérer pour extraire un corps étranger logé dans le corps humain.
  • Damshtrâ Chikitsâ : cette médecine permet de soulager le corps de toutes les substances toxiques (plantes, animaux, venins…). Elle explique ainsi comment se débarrasser de ces effets indésirables mais également d’éventuelles épidémies (peste, rage…).
  • Jarâ Chikitsâ : incluant la gériatrie, cette branche de la médecine ayurvédique est une médecine tonifiante qui s’intéresse au rajeunissement du corps et de l’esprit.
  • Vrusha Chikitsâ : cette discipline permet de traiter les problèmes de sexualité et les maladies affectant le système de reproduction. Cette approche prodigue des conseils et apporte des traitements aphrodisiaques pour venir à bout de certaines difficultés sexuelles

Les massages dans la médecine ayurvédique

Dans l’ayurveda, les massages revêtent une importance particulière. Considérés comme de véritables outils thérapeuthiques, ils sont pratiqués quotidiennement en Inde pour améliorer la santé physique et psychique. Ces massages sont personnalisés en fonction de l’individu, du problème rencontré et de sa constitution de naissance. On recense ainsi différentes sortes de massages : 

  • Abhyanga : le massage complet du corps
  • Shiro Abhyanga ou Siro Dara : le massage de la tête et des épaules.
  • Kansu : le massage de la voûte plantaire

Les massages sont ajustés selon le profil de l’individu :

  • Vata : massage lent et enveloppant réalisé dans un environnement rassurant et confortable. Le massage se fait avec des huiles chaudes et nourrissantes.
  • Pitta : massage rapide et stimulant, dans une atmosphère tempérée. L’utilisation d’huiles fraîches est de rigueur.
  • Kapha : massage avec des poudres afin de stimuler le système lymphatique.

D’une manière générale, les massages ayurvédiques apportent de nombreux bienfaits :

  • tonification des tissus musculaires
  • amélioration de la circulation sanguine
  • augmentation le flux d’oxygène vers les tissus
  • élimination des déchets du corps
  • amélioration de la résistance aux maladies
  • correction du flux électromagnétique du corps

— 

 


A Retenir sur l’Ayurveda :

 

UN ART DE VIVRE

L’Ayurveda, “Science de la vie“en Sanskrit, est une médecine née en Inde il y a plus de 5 000 ans. Reconnue comme médecine naturelle traditionnelle par l’Organisation Mondiale de la Santé, elle est à l’origine du Yoga, de l’Aromathérapie, et de nombreuses médecines holistiques asiatiques et naturelles.

L’Ayurveda est une véritable philosophie de vie, qui propose un chemin de santé naturel et personnalisé pour permettre à chacun de rétablir l’équilibre et de préserver sa santé.

L’Ayurveda préconise ainsi des recommandations préventives personnalisées concernant plusieurs aspects de la vie quotidienne : le soin de la peau, la diététique, l’activité physique et la méditation. 

LA BEAUTÉ GLOBALE

Dans l’Ayurveda, la beauté est considérée comme le reflet d’un équilibre général.

L’Ayurveda est une médecine holistique, qui prône l’harmonie entre l’individu et son environnement et qui réconcilie les trois composantes de l’être humain : le corps, l’âme et l’esprit. 

Cette médecine vise à rétablir l’équilibre physique et émotionnel afin de préserver la santé et la beauté, et d’optimiser le bien-être.

La peau étant le premier rempart entre l’intérieur et l’extérieur, TAAJ s’efforce de développer des soins bénéfiques pour la peau.

Au cœur de chaque formule, TAAJ associe judicieusement sensorialité inouïe et expertise, et offre des soins aux propriétés bienfaisantes pour le corps.

« Pour moi et comme pour l’Ayurveda, la beauté réside dans un bien-être global. Mon rituel beauté, c’est être bien dans ma tête et dans mon corps. C’est comme cela que je me sens beau. »

Stéphane Lévy, Créateur de TAAJ 

DIAGNOSTIC PERSONNALISÉ

L’Ayurveda définit trois types d’énergies appelés Doshas, connus sous leur nom Sanskrit de Vata (l’air), Pitta (le feu) et Kapha (l’eau et la terre).

Chaque individu est composé de ces trois Doshas, dans des proportions différentes, ce qui caractérise son profil de constitution.

Selon l’Ayurveda, ces trois Doshas doivent être équilibrés afin d’atteindre un état de bien-être absolu.

L’Ayurveda utilise cette classification pour définir des produits de soin adaptés à la personnalité, au style de vie et au type de peau de chacun.

La peau de type Vata est pâle et peu sensible au soleil, sèche ou normale, fine et réactive. Les cheveux sont fins, souples, plutôt secs et fragiles.

La peau de type Pitta est plutôt claire, chaude, irritable et souple. Taches de rousseur et sensibilité au soleil caractérisent cette peau à tendance acnéique. Les cheveux sont fins, souples, fragiles, plutôt blonds ou cuivrés, et peuvent devenir gris prématurément.

La peau de type Kapha est plutôt grasse, résistante, élastique et bien hydratée avec des pores dilatés. La chevelure est dense, éclatante et robuste.

Les produits de soin TAAJ ont ainsi la particularité de s’adapter aussi bien au type de peau qu’au profil ayurvédique, Vata, Pitta ou Kapha, pour apporter des solutions de beauté personnalisées.