LES PARTIES DU CORPS AFFECTÉES PAR UN DÉSÉQUILIBRE selon votre Dosha

Les déséquilibres de dosha peuvent entrainer des changements sur l’ensemble de votre corps. Vous pouvez retrouver ci-dessous, un récapitulatif de l’ensemble des symptômes influencés par les différents dosha.

 

Vous ne connaissez pas encore votre Dosha ? Faites notre test en ligne et recevez votre résultat directement ! 

LES PARTIES DU CORPS AFFECTÉES PAR UN DÉSÉQUILIBRE PITTA

DOSHA_PITTA

Lorsqu’un déséquilibre Pitta se manifeste, les symptômes sont ressentis dans la région du nombril et plus particulièrement au niveau de l’estomac, du foie, du pancréas, de la rate et du duodénum. Le duodénum est le segment initial de l’intestin grêle. Vos émotions passionnées jouent aussi un rôle sur votre cœur lorsqu’un déséquilibre Pitta se manifeste.

Ce déséquilibre se répercute rapidement sur le système digestif et l’acidité corporelle, vous devenez impatient(e) et frustré(e). La région duodénale est affectée et devient enflammée. Les problèmes digestifs surviennent alors, le transit devient trop rapide, ce qui provoque des selles molles et des diarrhées. Des problèmes plus sérieux concernant le système digestif et circulatoire se développeront éventuellement.

Les excès Pitta se répercutent aussi sur les yeux et des problèmes de vision peuvent alors survenir. Si les problématiques de Pitta s’étendent sur le long terme, alors, il est possible que votre corps accumule énormément de toxines et le système nerveux peut, à son tour, souffrir de cette accumulation.

Pour lutter contre ces dysfonctionnements, l’alimentation est importante.

En ayurveda, énormément de plantes permettent d’éviter les déséquilibres de votre dosha selon les besoins :

  • Toniques du système nerveux : avoine, bacopa, cataire, gotu kola, rhodiola, shankhapushpi
  • Pour le tonique hépatique et les digestifs rafraîchissants : bardane, coriandre, curcuma, gentiane, neem, pissenlit
  • Pour le corps entier : il vous est conseillé de consommée des plantes alcalinisantes tels que chlorelle, chlorophylle, ortie, persil, prêle, spiruline
Estomac pitta

En ce qui concerne les produits laitiers, ils ne sont pas contraignants pour vous, vous les digérez très bien, mais il ne faut pas en abuser car certains produits contiennent des ingrédients acidifiant comme le beurre, les yaourts et les crèmes glacées.

Pour les boissons, il vous est conseillé de boire beaucoup et toujours boire pendant votre repas. Évitez les boissons chaudes comme le thé vert ou noir, les boissons acidifiantes et toxique comme l’alcool ou le café. Vous pouvez au contraire privilégier des jus de fruit, des tisanes ou des smoothies

LES PARTIES DU CORPS AFFECTÉES PAR UN DÉSÉQUILIBRE VATA:

DOSHA_VATA

Au niveau physiologique, Vata se localise dans le gros intestin (colon, rectum), la rate et le squelette. Il est actif dans les membres inférieurs, du pelvis jusqu’aux pieds. Maintenir sa dominante équilibrée invite à prendre particulièrement soin de ces parties du corps, pour les stimuler ou les apaiser.  Des maux au bas du dos, des douleurs aux articulations et des douleurs liées à l’arthrite peuvent se faire ressentir.

Un déséquilibre Vata peut également engendrer des instabilités aux niveaux de la digestion en entrainant une perte poids, constipation et une digestion difficile. Un manque d’hydratation est également un signe.

Pour lutter contre ces dysfonctionnements, l’alimentation est importante

En ayurveda, énormément de plantes permettent d’éviter les déséquilibres de votre dosha selon les besoins :

  • Pour le système nerveux : ashwagandha, avoine, basilic sacré, cataire, shankhapushpi
  • Digestifs et carminatifs : cannelle, cardamome, cumin, fenugrec, gingembre

Hydratants et émollients : guimauve, mauve, orme rouge, rehmannia

Vata body

LES PARTIES DU CORPS AFFECTÉS PAR UN DÉSÉQUILIBRE KAPHA

DOSHA_KAPHA

Lorsqu’un déséquilibre Kapha apparaît, les symptômes se manifestent en premier dans la région du système respiratoire : sinus, poumons et gorge. On observe alors une production de mucus et une augmentation de la fatigue dans la plupart des cas.

 

Le coeur est un organe où l’on retrouve les manifestations d’un déséquilibre Kapha. Les profils Kapha étant des êtres aimants et voulant appartenir à un groupe, leur cœur est le centre de la bienveillance porté à leurs proches.

Quand les profils Kapha sont affectés, les répercussions se font très rapidement sur l’énergie physique, la libido et le système immunitaire. Le mucus est produit en plus grande quantité, ce qui provoque des écoulements nasaux, des toux grasses et parfois des problèmes pulmonaires qui peuvent s’aggraver en infections.

La digestion se fait lentement et les ballonnements après les repas sont de plus en plus fréquents.

Psychologiquement, l’influence des effets Kapha tant à les rendre déprimés, tristes et découragés.

En cas de déséquilibre Kapha prolongé, un surpoids, des problèmes rénaux et des problèmes cardiaques peuvent survenir.

Pour lutter contre ces dysfonctionnements, l’alimentation est importante. 

En ayurveda, énormément de plantes permettent d’éviter les déséquilibres de votre dosha selon les besoins:

  • Toniques du système respiratoire et réchauffantes : aunée, hysope, guggul, myrrhe, pippali
  • Stimulantes énergie : ashwagandha, cacao, ginseng chinois, maté, shilajit, thé vert
  • Stimulantes système nerveux : café, calamus, ginkgo, rhodiola, romarin
kapha breath

Les symptômes liés à votre dosha non plus de secret pour vous. Vous pouvez également découvrir, ici, notre article sur les activités sportives à privilégier suivant votre profil.